Je marche à petits pas

De et avec Carine Cotillon et Elisabeth Drulhe

 

Forme plateau 1h30 

Fiche technique sur simple demande

 

Forme légère 1h

Pour bibliothèque, espace public, lieu atypique, festival, appartement…

  

Public : à partir de 9 ans (Intergénérationnel conseillé) 

 

L’équipe artistique peut également concevoir une action de sensibilisation autour de la pièce : débat, exposition photographique, atelier écriture et théâtre, module de soutien dans le cadre de formation… 


COLLABORATION ARTISTIQUE et TRAVAIL CORPOREL : Martine Harmel    MUSIQUE : Paki Zennaro Renzo   LUMIÈRE : Stéphane Pottier   VIDEO : Claire Biju-Duval    DANSE (vidéo): Virginie Delpierre    SON : Eric Sénard  VOIX OFF : Résidents, Personnels Soignants, et Fiona Fradet, Séverine Guily, Cécile Métrich, Juliette Uebersfeld, Moshé Itzhaki, Albertine, Augustin, Eden et Jade. 

Télécharger
JE MARCHE A PETITS PAS Dossier diffusion
Document Adobe Acrobat 862.5 KB

Ce spectacle est le fruit de plusieurs années de recherche artistique de Carine Cotillon et Elisabeth Drulhe en établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), en service de gériatrie et auprès de structures d'aide à domicile. Il a été écrit d’après la parole des personnes âgées, des aidants familiaux, des soignants rencontrés en service gériatrie, en Ehpad et à domicile lors de l’action artistique En Corps et en Pensée (2014 – 2017).

 

Marie-Antoinette perd la mémoire et Simone, son autonomie physique.

Placées en Ehpad, ces deux vieilles femmes résistent à cette situation, résistent à cette institution.

De l’hostilité initiale, naît peu à peu une complicité croissante.

Le passé resurgit, le présent s’adoucit… un temps.

Avec humour et tendresse, 2 comédiennes jouent 8 personnages : personnes âgées, aidants familiaux, soignants.

Vidéos et bandes sonores rythment les scènes.

Les loges sont à vue, des accessoires et des éléments de costumes donnent l’illusion.

Et de temps en temps, s’élève la voix des personnes âgées rencontrées en Ehpad ; le spectateur est alors maintenu en équilibre, entre réalité et fiction. 

 

 


Notes de mise en scène

 

« Nous souhaitons rendre hommage à nos aînés qui persistent à vivre et refusent de survivre, et espérons que l’évidence s’imposera : là-bas, au bout de la vie, il y a toujours la vie…

 Nous évoquons les femmes qu’elles sont et qu’elles ont été, leurs désirs, leurs manques, leurs difficultés mais aussi leurs complicités, leurs amours, leurs sexualités…L’enjeu est de taille : donner à voir des traces intimes et poétiques des paroles anonymes entendues. Nous cherchons à offrir des corps habités, des mots justes, de l’émotion forte mais pas forcée, de la tendresse, de l’humour, de la pudeur ». 

 

Sensibles à l’idée de faire entendre des paroles vivantes, Carine Cotillon et Elisabeth Drulhe ont décidé en 2010, d’aller écouter, d’aller rencontrer, et, devenir, le temps d’une représentation, des passeuses d’histoires…

 

D’une thématique initiale, elles recueillent des témoignages et tissent petit à petit une écriture à deux mains. Les pages blanches se remplissent ainsi, au fil d’un long travail immersif, au sein de lieux où ruisselle la fragilité de l’existence.

 

Les mots, les situations, les personnages surgissent du réel, émanations des récits de vies des invisibles éclairés.

 

Notes pour le spectateur:

« Nous invitons le public, jeunes, âgés, étudiants, actifs, retraités, à ne plus ignorer ces aînés qu’insidieusement, nous avons poussés ou laissés pousser jusque sur cette « île lointaine », l'EHPAD.

Parce que ces récits de vie peuvent constituer une sorte de dévoilement pour les générations qui ne partagent plus le quotidien de leurs aînés, leur beauté et leur sincérité leur donnent les vertus d’être absolument partageables.»

 

Production : En Corps et En jeu

Avec le concours financier du Conseil Départemental du 91, et le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles et de l'Agence Régionale de Santé d’île-de-France dans le cadre du programme régional Culture à l'hôpital, du soutien d'Arcadi Île-de-France « plateaux solidaires », la Fondation de France dans le cadre de son appel à projet « Vieillir acteur et citoyen de son territoire 2016 », le Centre Hospitalier Sud-Essonne et l'aide de la Communauté d’agglomérations Sud Etampois.

Remerciements aux Directions culturelles des villes d’Etampes, Egly et Massy.  

INFUSONS-ENSEMBLE!!!

 

Vous souhaites vous inscrire à un atelier?

 

Vous souhaitez nous soutenir en étant bénévole ou adhérent?

 

Vous êtes porteur de projet culturel/artistique?

 

Vous êtes professionnel du spectacle?

 

Vous avez une question?

 

Rencontrons-nous!

 

IN FACT, infuseur artistique, culturel et territorial

Association loi 1901 

N° de Siret : 837 873 702 00018 - APE 9001Z

Licences d’entrepreneur de spectacle

N° 2-1111533 et N° 3-1111532

Siège social : 155 rue Talma 94400 Vitry sur Seine 

Bureau : Au Crapo (www.crapo.fr)

14 avenue Salvador Allende 94400 Vitry sur Seine 

contact@asso-infact.fr

06 52 53 91 72

Facebook : @infact94