ÉGALITÉ, de la migration familiale à l'épopée

Après “Liberté, création sonore intergénérationnelle”  qui s’est déroulé avec des élèves du lycée Jean Macé de Vitry sur Seine et des résidents d’un ehpad à Etampes, la même équipe artistique débute en 2019, le 2ème volet “Égalité : de la migration familiale à l’épopée”.

 

Cette recherche théâtrale se fera sur 2 territoires : Vitry s/Seine et Etampes, avec 4 publics différents : des lycéens (lycée Jean Macé de Vitry sur seine), une population issue de l’immigration de toute classe sociale à Vitry Sur Seine (Foyer de travailleurs immigrés, classes d’alphabétisation, habitants venus d'ailleurs), des jeunes étampois  et des résidents en Ehpad (Centre Hospitalier Sud-Essonne d'Etampes).

 

Nationalité... Origine… Etranger… De souche… Notions quotidiennement entendues, questionnées, notions manipulées. Dans ces temps douloureux où le populisme envahit le monde avec son lot de pensées extrémistes où l’"étranger" est stigmatisé, n’est-il pas primordial de réaffirmer la notion de multiculturalisme en chacun de nous? Alors que la question des origines divise tant les Hommes actuellement, c’est peut-être que nous refusons ce postulat de départ : migrer est le propre de l'homme. Le voyage forcé a construit nos civilisations, nos cultures, nationales ou régionales. Nous sommes quasiment tous nés ou descendants d’un parent immigré plus ou moins lointain. Et c'est par ce croisement des peuples que la culture avance et se transforme.

 

Un point de départ vers un point d'arrivée...

De tout temps, les hommes sont partis d'un point A vers un point B, et parfois, l'alphabet entier y est passé! Si l'on sait souvent les "pourquoi" d'un départ, on ferme trop souvent les yeux sur les "comment". et sur leur existence "après". "On" c'est l'opinion public, le quidam, le "monsieur tout le monde" rivé à son écran de télévision 16:9ème, abreuvé d'images chocs mais sans effet sur son engagement, tout au plus un peu d'empathie vite oubliée. 

 

Alors, comment redonner le goût de l'Autre? 

 

Chiffres à l'appui, faits historiques en poche, grands mythes en mémoire, textes littéraires à parcourir, nous proposons aux participants une écriture collective tissée de leurs témoignages et leur créativité. Nous tentons de raconter leur voyage géographique et leur cheminement intérieur. Il est question de mouvement, de langue, de tradition, de déracinement, d’exil, d’enracinement, de terre d’accueil, de mémoire, de transmission, parfois de l’histoire intime en écho à la grande Histoire, de lutte pour survivre, de reconnaissance sociale, d’épanouissement personnel. Nous ferons ressortir les choix courageux, les moments  difficiles, les manques du pays et les découvertes culturelles et surtout, leur formidable force vitale.

Note d’intention

 

Avec poésie et humour, nous souhaitons regarder et écouter, d’un peu plus près, le territoire que nous habitons. 

 

 

Alors même que nous, Carine Cotillon et Elisabeth Drulhe, travaillons comme artistes depuis plusieurs années dans des lieux souvent contraints, voir des lieux où la notion d’enfermement est omniprésente (hôpital, ehpad), nous pensons nécessaire d’interroger aujourd’hui les valeurs de la République Française, voir comment peut-on encore « Faire Cité » ensemble en transformant ce questionnement par « Faire Théâtre » ensemble.

 

Cette approche de la création en partage s’élabore autour des liens que nous tissons entre les différentes composantes d’un territoire : l’espace public, les établissements sociaux, médico-sociaux, éducatifs, les institutions, les habitants qui y vivent, y travaillent, y passent.

Il s’agit de faire théâtre en dehors des sentiers battus, de créer une dynamique autour du projet, véritable expérience artistique et de susciter la participation des habitants.

 

 

Ainsi, ce projet qui invite des habitants de la région parisienne, particulièrement Vitry S/Seine et Étampes, terre de mixité culturelle et sociale, est construit autour des faits historiques et des chiffres, baromètres froids et distants du phénomène de migration en France et l'apport en parallèle de témoignages de vie, pour apporter une dimension plus sensible et humaine. 

 

Les lieux qui accueilleront cette création, seront une terre d’asile pour nous, artistes, venus avec nos idées plein la tête ; il sera alors temps de partager, de modifier, de s’ouvrir à l’Autre, de se rencontrer et de laisser surgir l’inattendu. 

 

Carine Cotillon & Elisabeth Drulhe

 

INFUSONS-ENSEMBLE!!!

 

Vous souhaites vous inscrire à un atelier?

 

Vous souhaitez nous soutenir en étant bénévole ou adhérent?

 

Vous êtes porteur de projet culturel/artistique?

 

Vous êtes professionnel du spectacle?

 

Vous avez une question?

 

Rencontrons-nous!

 

IN FACT, infuseur artistique, culturel et territorial

Association loi 1901 

N° de Siret : 837 873 702 00018 - APE 9001Z

Licences d’entrepreneur de spectacle

N° 2-1111533 et N° 3-1111532

Siège social : 155 rue Talma 94400 Vitry sur Seine 

Bureau : Au Crapo (www.crapo.fr)

14 avenue Salvador Allende 94400 Vitry sur Seine 

contact@asso-infact.fr

06 52 53 91 72

Facebook : @infact94